Le QI en chute libre depuis 10 ans...la faute aux perturbateurs endocriniens ?

Les constats sont terrifiants...

En 14 ans les écoliers britanniques ont perdu 14 points de QI et les adultes français 3,8 points en 10 ans, étude corroborée par d'autres résultats d'études menées dans les pays d'Europe du Nord. On constate également, d'après les articles, aux Etats-Unis une forte progression des troubles autistiques qui affectent, aujourd'hui, un garçon sur quarante-deux, avec une nette augmentation de l’incidence depuis le début des années 2000. Ce phénomène coïncide avec une augmentation des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Parallèlement l'étude d'une équipe de recherche néerlandaise a montré que les taux maternels d’hormones thyroïdiennes pendant les trois premiers mois de grossesse affectent le QI de l’enfant à venir: pas assez de matière grise et trop de matière blanche.  Une autre expérience menée en 2011 a montré que 15 perturbateurs endocriniens étaient présents dans toutes les urines de femme enceinte de l'étude....

Pour avoir le coeur net sur les effets de ces produits chimiques, une équipe de recherche française a exposé des têtards pendant 3 jours seulement à un cocktail des 15 produits chimiques les plus fréquents ( le bisphenol A dans les contenants en plastique, le triclosan dans les déodorants, produits beauté, jouets..., la benzophénone-3 dans les protections solaires et le perchlorate de sodium...on ne sait pas dans quoi) à des concentrations mesurées fréquemment dans le liquide amniotique humain.

Les chercheurs ont ainsi pu mettre en évidence que cette exposition, même très courte avait affecté non seulement le fonctionnement des hormones thyroïdiennes des têtards mais aussi l’expression de plusieurs gènes de leur cerveau. Au final, cette exposition a réduit le volume de leurs neurones et inhibé leurs mouvements...Smiley detoure

Sommes-nous en train de condamner nos enfants et leurs descendants au "crétinisme", au sens médical du terme ?

Nous avons vraiment l'impression que la question se pose

 

https://theconversation.com/les-perturbateurs-endocriniens-une-menace-pour-notre-intelligence-74216

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211738901390-linquietant-recul-du-quotient-intellectuel-2060740.php#xtor=CS1-25

....