Comment font-ils ?

Des expériences d'autres....

La maman française, modèle mondial envié?

Tout commence bien. Un article écrit par des anglos saxons qui ne faisait pas du French bashing. Pour une fois cela changeait un peu... En plus ils nous prenaient par les sentiments: ils parlaient de la femme française, toujours élégante, mince, success woman au boulot et pourtant tellement maman. Le plus haut taux de fertilité au monde. rendez vous compte, 1.96 enfant par femme, plus que la très catholique Irlande ! Il parait même qu'on pourrit la vie des autres parents des autres pays, tellement ils nous envient nos mamans. Et puis il y a tout de même quelques petits trucs qui ne nous plaisent pas trop .... Cette super maman qui éduque si bien ses enfants: des gamins qui disent bonjour à la dame, mangent à table proprement, se tiennent bien au restaurant, mangent des légumes, ne font pas de caprices ....Il manque quelqu'un dans leur belle histoire... les papas. Eux aussi ont aussi leur part dans cette réussite ! Pourquoi n'en parlent-ils pas!
Et puis cela devient, excusez-moi l'expression, un peu n'importe quoi ... Et pourquoi cette réussie française, selon eux ? Très simple nous sommes "payées" pour avoir des enfants ( en fait ils parlent des congés maternités payés, ce qu'apparemment ils n'ont pas), des places de crèches pour tout le monde, un passage fastoche Crèche/ Ecole maternelle, des cantines excellentes qui éduquent nos bambins au bon goût ( brocolis et concombres à la crème) grâce aux Baby Chefs....euh... on sait bien que nos chefs dans nos cantines font de leur mieux, mais là c'est peut-être un peu dithyrambiques...
.... Nous finalement ce qu'on retient c'est que les mamans et les papas français font l'admiration du monde entier pour leur capacité à bien éduquer leurs enfants ( oh oui répétez le encore ... ), qu'on nous envie nos congés maternité, nos écoles maternelles et nos cantines mais que, comme d'habitude, il faut tout de même se méfier de ce qui est écrit ... Mais comme disait ma grand-mère "Il vaut mieux faire envie que pitié" ....

Merci quand même Quartz !

http://‌qz.com/1032224/french-moms-arent-superior-parents-they-just-have-it-easier

Les parents délégués dans l'école...bilan

La première fois qu'on a lu l'étude de Georges Fotinos " Face à face entre confiance et méfiance - lycée,collège et parents d'élèves", on a failli s'énerver parce qu'on l'a trouvée ( l'étude, pas G Fotinos, qu'on ne connaît pas...) injuste et méchante pour les délégués de parents. Il faut vous dire que ce n'est pas facile d'être délégué de parent, qu'on ne sait pas trop à quoi on sert, que personne ne nous attend......et qu'en général on a autre chose à faire que de prendre des jours de congés pour assister à des réunions de parents d'élèves.....Et puis on l'a relue ( l'étude)....c'est vous dire comme on est motivé.....et on a revu notre position....

Attention aux allergiques aux chiffres...

Quand on demande aux personnels de direction des lycées/collèges ( proviseurs et principaux) des lycées d'enseignement général et technologique, ils disent :

  • dans plus de 90% des cas, que les relations avec les délégués de parents sont agréables et efficaces ......tout de même on essaie!!!
  • à  72% ( tombant à 63% en moyenne sur tous les lycées/collèges...), qu'ils jouent bien leur rôle de relais auprès des parents .....on essaie aussi...
  • à 54% ( montant à 66% en moyenne sur tous les lycées/collèges....), qu'ils ne sont pas représentatifs de l'ensemble des parents.....ouille, on serait donc atypique....
  • à 53% ( montant à 58% en moyenne sur tous les lycées/collèges....), qu'ils se préoccupent essentiellement de leurs enfants.....et pas de ceux des autres.....avis confirmé aussi par des enseignants.....non seulement atypique mais aussi égoistes....

Ensuite quand on regarde la participation effective des délégués de parents aux instances des établissements scolaires.....en gros est-ce qu'ils bossent...., on voit que, dans les lycées d'enseignement général et technologique:

  • dans 95% des cas, les délégués de parents sont présents à plus de la moitié des conseils d'administration ( dans 53% des cas, ils sont présents à tous les conseils).....dans les lycées pro, ces taux tombent respectivement à 56% et 16%....
  • dans 88% des cas, les délégués de parents sont présents à plus d'1 conseil de classe sur 2 ( dans 13% des cas, ils sont présents à tous les conseils).....en pro, les taux tombent respectivement à 12% et 1%....

Donc en résumé, le délégué de parent est un bosseur atypique et égoiste .....d'accord, on caricature.....

Portrait de délégué de parent pris sur le vif......

Fotolia 64015422 xs

 

L'étude nuance le constat tout de même en proposant des pistes d'explication. Le délégué de parent est atypique, parce qu'il est plus facile, pour participer aux instances, de connaître les codes de langage avec les enseignants, d'avoir une culture partagée. Le parent d'élève est moins présent en pro parce qu'il n'est pas toujours facile de s'adapter aux horaires de présence aux instances. 

Parents et enseignants en prennent aussi pour leur grade, rassurez-vous: 54% des parents ne lisent pas les informations de leur collège/lycée, 20% seulement votent pour élire les délégués de parents (....c'est peut-être pour le cela que le délégué de parent n'est pas très représentatif....) et 30% des enseignants n'informent pas les parents sur les progrès et difficultés des élèves....

Donc en bref il y a du travail !

Pour télécharger l'étude gratuitement https://www.casden.fr/content/download/428386/.../Relations+Parents+Lycee+Coll.pdf En cache

 

 

 

 

 

Ouverture du site

Et voilà on vient de commencer....On est plein d'enthousiasme....On espère que vous aimerez